Badminton Club de l'Erdre : meilleur club de la région - La Chapelle-sur-Erdre

lundi 19 septembre 2011
Didier Hardy, vice-président, et Valérie L'Hostis, présidente du Badminton Club de l'Erdre.

Trois questions à...

Didier Hardy et Valérie L'Hostis, respectivement vice-président

et présidente du Badminton Club

de l'Erdre (BCE).

Didier Hardy, depuis combien de temps êtes-vous impliqué dans la vie du club ?

Le club a dû être créé en 1991, mais a pris le nom de BCE qu'à partir de 1995. Au début, je n'étais que bénévole dans le club, ma femme était vice-présidente et deux de nos enfants y jouaient, dont un était l'un des deux meilleurs du club. Puis en 1996, j'en ai été le vice-président pendant quatre ans avant d'en prendre la présidence en 2000. Dans un souci de changement au sein du BCE, je ne voulais pas dépasser un mandat de dix ans. En 2010 j'ai donc passé la main à Valérie L'Hostis, avec qui j'ai souvent joué, le badminton étant le seul sport olympique se jouant également en mixte. Je suis alors redevenu vice-président afin de l'aider.

Quel est votre parcours en tant que badiste ?

Cela fait environ 18 ans que je joue en vétéran au BCE. Champion régional en double en 2001-2002, ma première participation en championnat de France date de 2003, où nous avons décroché une médaille d'argent en mixte. Puis en juin de la saison dernière, à Besançon, nous avons été champion de France en mixte chez les plus de 60 ans. Cela nous a permis d'obtenir notre billet pour les championnats du monde au Canada cet été, en faisant partie de la sélection française de 35 joueurs toutes catégories. La dynamique du club y est aussi pour beaucoup.

Valérie L'Hostis, quels sont les objectifs affichés du BCE cette saison ?

L'un des premiers objectifs est que l'équipe une, qui évolue depuis neuf saisons en nationale 2 (N2), puisse enfin monter en N1 ! Nous avons également une équipe prometteuse en N3 depuis deux ans, qui a fini deuxième la saison dernière. Nous tenons aussi à notre place de meilleur club de la région, en sachant que le département 44 tient la deuxième position française en termes de nombre de licenciés affiliés à la Fédération française de badminton (FFBAD) avec environ 5230 licenciés. Nous sommes obligés de refuser des joueurs, car en fonction des structures et des créneaux horaires, le club est limité à 250 adhérents. À quand le nouveau gymnase ?